Tirages

Polaroids

© ARTgentique • Vincent Delsupexhe

Vincent Delsupexhe is a French artist working in analog photography by shooting and darkroom-printing.

He uses old film cameras as a Rolleiflex, a Mamiya RB67, some Kodak Brownie Flash and a small Rollei 35.
He also has buiklt his own 8x10 large format pinhole camera.
Beside this, he also shoot with a Polaroid SX-70.
Spending time in the darkroom is almost more fun than shooting. Doing his own black and white or color wetprints is like shooting a second time the picture, it's the only way to complete his photography work.

The reason why Vincent is working in his dark room to print through the enlarger his pictures is because he keeps in mind that he has to do all his (artistic) work by himself: "giving to someone else my negative would be absurd as They wouldn't know how I'd love my photography to be at the end. You cant do half the job and pretend it's yours! So yes, it takes a looooot of time to work on each picture, to choose the right one(s), the paper(s), the size(s)... to be sure that at the end it is how I saw it when I first soot it!"

Here's a large selection of Vincent's analog wetprints (color and black & white) plus few of his polaroid pictures...

Vincent Delsupexhe est un photographe argentique réalisant ses propres tirages.

Son attirail de prise de vue comporte des appareils anciens tels un Rolleiflex, une chambre 9x12, des Kodak Brownie (3),un gros Mamiya RB67 ProS et un petit Rollei 35.
Il a aussi construit son propre sténopé 20x25 pour le grand format.
Sans oublier son polaroid SX-70 !
Au delà de la prise de vue, Vincent réalise également ses tirages argentiques couleurs et noir et blanc en chambre noire, la seule façon à ses yeux d'aller au bout de son travail de photographe.

La seule raison pour laquelle Vincent passe autant de temps dans sa chambre noire à effectuer ses tirages à l'agrandisseur, c'est qu'il est convaincu qu'il fasse l'ensemble des tâches de ce travail (artistique) lui-même : "donner à quelqu'un mes négatifs pour qu'il fasse le tirage n'aurait aucun sens, car il n'y a aucune possibilité qu'Ils puissent savoir à quoi j'aimerais que mes photos ressemble. Personne ne peut se contenter de ne faire que la moitié du travail (la prise de vue) et prétendre avoir créé le résultat. Alors oui, ça m'oblige à passer enoooormément de temps au labo, à choisir* tel ou tel neg', le papier, le format... pour être certain à la fin d'avoir la photo que je voulais au moment de la prise de vue."

Voici donc ici une large sélection de ses tirages argentiques (couleur et noir & blanc) ainsi que quelques uns de ses polaroids.

* "Etre photographe, c'est faire des choix."